17/07/2017

ROCHERS DE DAVE - ESCALADE ET MOULINETTES

     ROCHERS DE DAVE - ESCALADE ET MOULINETTES

 3740705048_475b70b4fa_b.jpg

Petit rappel concernant la pratique de l'escalade et de la moulinette à Dave (Néviau)

 

Malgré les nombreux rappels, ainsi que la distribution d'une note remise sur place aux grimpeurs par le mandataire du site Eddy Abts, de nombreux grimpeurs n'ont toujours pas compris, ou font semblant de ne pas comprendre et ne tiennent pas compte du règlement en vigueur.

 

La notification est pourtant rédigée en Français, Néerlandais et Anglais, elle reprend les différents secteurs du massif ainsi que les interdictions.

A cause de ces réfractaires, l'escalade à Dave pourrait être compromise et conduire vers une interdiction totale du massif classé Natura 2000 et Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

 

http://www.obsirocbel.com/pages/natura-2000/les-rochers-d...

 

Secteur moulinettes:

 

Les moulinettes sont exclusivement autorisées à la Partie Centrale

 

En dehors de ce secteur les moulinettes, les rappels sont prohibées, seule et uniquement l'escalade dite traditionnelle est permise, avec sortie au sommet et descente par le sentier. 

 

Secteurs réservés exclusivement à l'escalade traditionnelle:

 

La Dalle des Autrichiens, Face Meuse et Face Est.

Secteurs du Czardas, du Chat et des Bons Enfants, la Fontaine inclue.

Toutes les voies du secteur du Bivouac et cheminée du Bivouac.

Secteurs d’Anna et de l’Oubliée.

 

                                       Rappels

 

Les amateurs de ce moyen de locomotion, pourront assouvir leur désirs depuis la Vire du Bivouac, le seul endroit prévu et réservé à cette technique de descente.

 

Alors une bonne fois pour toutes et impérativement veuillez respecter ce règlement.

Cliquez pour agrandir

 

JC-Dave-Zones.jpg

                          Les moulinettes

 

Incontestables en salle, elles permettent aux grimpeurs de faire des progrès assez rapides et se justifient pour des raisons pratiques et pour la sécurité.

 

Elles deviennent très dérangeantes voire intolérables en "école" pour une simple raison: l'accaparement des voies ! ! " De surcroît, lorsque l'on tombe sur une horde d'écumeurs qui occupent sans vergogne toute une zone, sans se préoccuper des autres grimpeurs "'Si tu veux grimper, tu choisis une autre voie ou tu vas voir ailleurs" Et cela souvent avec la complicité de personnes mercantiles....

 

Ensuite, mais d'un avis tout à fait personnel et sans être rétrograde les moulinettes systématiques et à outrance c'est la mort lente, mais progressive des premiers de cordée.

Mais encore, une voie parcourue en moulinette perd tout son engagement, son exposition, ainsi qu'une grande partie se son caractère et de sa subtilité, c'est ce cocktail qui fait l'essence de l'escalade authentique, un style de varappe malheureusement en voie de disparition programmée...En savoir plus sur le sujet:

 

http://jclaudevittoz.skynetblogs.be/archive/2017/06/14/l-...

 

ROCHERS DU NEVIAU-DAVE

 

PLUS:

 info02.gif

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=1817&...

 

http://jcvittoz.skynetblogs.be/

 

http://infosescalade.forumup.be/about1788-0.html

 

http://infosescalade.forumup.be/about1630-0.html

07:23 Écrit par jcv | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/07/2017

12 heures de DURNAL

  12 Uur van Durnal

                     CARNAVAL DE DURNAL

kkd.PNG

carnaval_2_02.jpg

               LA BANALISATION 


Comment banaliser l'escalade, en exportant la salle et les moulinettes à outrance en falaise, en y organisant notamment des fancy-fair, le plus célèbre de ces "Outdoor Show" étant celui de Durnal, composé d'un "Jury de connaisseurs"

Chaque grimpeur recevra un T-shirt et un dossard, croissants, jus d’orange, un tirage au sort, pointage électronique, ATTENTION ! Obligation de mousquetonner toutes les broches de la voie, sauf si les deux broches sont à moins d’1 mètres. (sic)

En cas « d’oubli » répété, des sanctions peuvent être prises par le jury (pénalités ou même exclusion du challenge). Les broches peuvent être utilisées comme point d’aide sans pénalité.

En apothéose ! Le verre de l’amitié suivi du BBQ,
Le feu d'artifice n'est pas encore prévu.... Tout ça inclus dans la PAF de 36€ par cordée. On croit rêver...

Il paraîtrais même que cette kermesse va être proposée au "Patrimoine irrationnel de la varappe en Wallonie" A confirmer.

PLUS:

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=2043&...

 info01.gif4db63601e95a72755d72c926bf2acdc9.jpg

 

2167926021.2.PNGkermesse.jpg 

07:21 Écrit par jcv | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/06/2017

L'ASEPTISATION DE NOS SITES NATURELS D'ESCALADE

                      

           L'aseptisation de nos sites naturels d'escalade

 

De grosses modifications comportementales de nos “responsables”sont en cours concernant l’équipement de nos massifs d’escalade. Celles-ci m’amènent aujourd’hui à réagir pour dénoncer et contester certains excès.

 

C'est malheureusement désormais une évidence, l' aseptisation quasi générale de nos massifs rocheux est en cours, équipement à outrance et la banalisation de l'escalade ne font plus aucun doute.

En effet, chez-nous bon nombre de massifs sont suréquipés où sont en passe de l'être...

Je ne prendrai qu'un seul exemple pour le moins révélateur ( il y en a bien d'autres) les Rochers de Fidevoye (du Paradou) à Yvoir, la voie "le Grand Dièdre" comptait en tout et pour tout huit pitons relais compris..

Aujourd'hui cette belle voie est totalement dénaturée par une orgie de broches, on en compte pas moins de 17 placées +/- tous les 3 mètres, peut-on encore considérer que c'est de l'escalade...?

 

Ici, la paroi a été "redressée" pour faire plus spectaculaire

   398-granddiedre.jpg

  

                La non acceptation du risque

 

Aujourd’hui bon nombre de grimpeurs sont issus des salles et revendiquent les mêmes garanties de sécurité lorsqu'ils grimpent en extérieur, C'est utopique ! L’absence de dangerosité sur un site naturel ça n'existe pas, même en plaçant un ancrage tous les trois mètres...                                    

On n’évitera jamais totalement les accidents sur les spots naturels, comme le confirment d'ailleurs les derniers accidents de 2014 et 2017. Malheureusement, le dernier fut mortel et paradoxalement ces accidents sont survenus sur un des sites le plus "sécurisé" de Belgique

Il faut aussi savoir que la plupart des accidents sont des erreurs humaines, donc facilement évitables si l'on est attentif.

Notre sport est avant tout une discipline de liberté et de nature qui comporte des risques objectifs et subjectifs que chacun doit connaître et assumer pleinement.

 

" Utiliser la normalisation des voies pour lutter contre les accidents peut être vu comme une insulte à l’intelligence"

 

Il faut absolument que nos "responsables" aient assez de discernement pour conserver quelques sites pour la pratique de l'escalade traditionnelle à l'équipement plutôt aéré (distance entre les points). Afin que ceux qui le désirent puissent encore vivre un peu "d'aventure" en plaçant eux-même des protections supplémentaires si besoin est et ainsi apprendre à gérer son mental, le stress et ses émotions.

Pour celles et ceux que ça n'intéresse pas, ils n'auront que l'embarras du choix dans les nombreux autres sites désormais " sécurisés"

Bien qu'il n'y ait pas chez-nous des "Terrain d'aventure" ou alors seulement dans des endroits non officiels, il faudrait comme en France une classification des sites: sportif, blocs, terrain d'aventure et pour chez-nous peut être en ajouter un "site sportif aéré" Comme c'est le cas particulièrement pour Tilff et Esneux ou Roche à Frêne, sites fort heureusement gérés par l'UBS.

 

L'irrespect de l'équipement original et de l'éthique des ouvreurs

 

Notre sport est avant tout, une activité de liberté, ouvrir une voie est un moyen d'expression personnelle et de créativité...

 

Voici ce que l'on retrouve notamment dans la charte de l'équipeur de la FFME :

 

"Respecter l'ambiance des anciennes voies : ne pas couper, ou ouvrir une voie

moderne trop près d'un itinéraire classique intéressant".

 

"Le rééquipement des anciennes voies régulièrement parcourues doit, soit se faire à l'identique (remplacement des ancrages vétustes) en respectant au maximum l'engagement antérieur même nombre total d'ancrages dans chaque longueur".  

 

Chez-nous actuellement plus rien de tout ça, c'est l'anarchie et l'aseptisation orchestrée par des "responsables" pour la plupart sans la moindre "culture alpine" qui modifient sans vergogne le profil, le caractère et l'engagement des voies, faisant fi de l'éthique des ouvreurs, ce n'est plus acceptable, il faut absolument que ces pratiques méprisantes cessent immédiatement.

 

Comme mentionné plus haut, s'il est indispensable de remplacer les ancrages lorsque ceux-ci deviennent douteux ou vétustes, il est impératif de les replacer à leur endroits initiaux, sauf bien évidemment cas particulier où la roche serait sapée nuisant à la solidité.

 

                              La Banalisation

 

Tout aussi probant, ils banalisent l'escalade en exportant la salle et les moulinettes à outrance en falaise, en y organisant notamment des fancy-fair, le plus célèbre de ces "Outdoor Show" étant celui de Durnal, composé d'un "Jury de connaisseurs"

 

Chaque grimpeur recevra un T-shirt et un dossard, croissants, jus d’orange, un tirage au sort, pointage électronique, ATTENTION ! Obligation de mousquetonner toutes les broches de la voie, sauf si les deux broches sont à moins d’1 mètres. (sic)

 

En cas « d’oubli » répété, des sanctions peuvent être prises par le jury (pénalités ou même exclusion du challenge). Les broches peuvent être utilisées comme point d’aide sans pénalité.

En apothéose ! Le verre de l’amitié suivi du BBQ,

Le feu d'artifice n'est pas encore prévu.... Tout ça inclus dans la PAF de 36€ par cordée. On croit rêver...

 

Il paraîtrais même que cette kermesse va être proposée au "Patrimoine irrationnel de la varappe en Wallonie" A confirmer.

 

 

                 Rochers de Régissa

 

Le labeur étant devenu beaucoup trop ardu pour un seul homme, c'est en 2015, que je contacte les instances du CAB, leur proposant l'acquisition du site.
je vous passe les détails et c'est en mai 2016, que le CAB en devient officiellement le propriétaire, je le regrette déjà amèrement...

 

Effectivement, le responsable des rochers annonce:

 

"Dans le plan d'action rochers et dans le cadre du développement stratégique du CAB entamé par le Conseil d’Administration depuis 2 ans) : l’état des lieux et les objectifs établis par le CA (avec mes remarques) et qui sont donc la base du projet de plan d’action.

Il est pour moi évident que le mandataire de chaque massif a également son mot à dire dans le plan d’action de « son » massif, même si la décision finale reste à la fédération (en fait à moi ) qui en est « gestionnaire officiel » au vu des permis qu’elle a dû obtenir..." Et donc en clair, c'est moi qui commande, cause toujours tu m'intéresse...

 

Je crains fort que les modalités du "développement stratégique" Un bien grand mot, pour finalement pas grand chose... N'augurent rien de bon, notamment pour Régissa, si ce n'est que d'augmenter les points d'ancrage et forcément transformer la caractéristique des voies

Je m'y oppose farouchement, j'y veillerais personnellement et compte bien exercer mon droit de regards, que je pense être tout à fait légitime en tant qu'ouvreur, équipeur, et gestionnaire bénévole du site pendant plus de 18 ans.

 

Je rappelle que Régissa, comporte 65 voies allant du 3 au 6b+ avec une majorité de 4 et 5 et que dans la plupart de celle-ci il est possible d'augmenter sa protection sur coinceur.

 

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=1094&...

 

Comme dit précédemment, pour celles et ceux que ça n'intéresse pas, ils n'auront que l'embarras du choix dans les nombreux autres sites désormais " sécurisés"

Le cas échéant, ils pourront aussi gravir les itinéraires en second, ou encore en moulinettes, selon les règles de l'art bien évidemment :

 

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=1680&...

En espérant vivement que nos responsables vont se ressaisir et changer de cap radicalement.

En tenant toutefois à préciser, que je n'ai absolument aucune animosité personnelle via à vis de nos responsable, contrairement à ce que d'aucuns pourraient penser.

 

 

Voici quelques exemples ( il y en a bien d'autres) d'un "équipement" anarchique, sans nul doute effectués par des spécialistes, l'incohérence est totale.

Tout juste sous le sommet, on remarque des ancrages placés les uns à côté des autres, dans des zones douteuses fissurées, qui sont bien évidemment sujettes aux infiltrations, c'est insensé.

 

Cliquez pour agrandir

Beez-jonction-fleches.jpgBeez-jonction-tout-le-haut-7830.jpghttp://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=2043&  info01.gif

20:31 Écrit par jcv | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |