05/10/2013

LA CARRIERE GAWDAY

 

                                LA CARRIERE GAWDAY

 Cliquez pour agrandir

 

32373_gad_008.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Dénommée aussi « Carrière des Bouches » elle présente une longue et inégale paroi verticale d’une hauteur variant de 25 à +/- 60 mètres.

L’ensemble calcaire est très disparate et à été fortement ébranlé par les tirs de mine. Des zones solides alternent avec d'autres complètement disloquées et plutôt dangereuses.

Sur la gauche de la paroi, à +/- 50 mètres du sol et +/- 15 mètres sous le sommet du massif, s’ouvrent deux bouches d’aération du
fort de Maizeret. Distantes l’une de l’autres d’environ 10 mètres, elles sont établies quasiment au même niveau. Ces dernières servirent aussi d’échappatoire lors de la prise du fort.

Après avoir "balancé du lourd" comme dirait Davide, voici une superbe voie d'ambiance, selon nous bien sûr à votre entière disposition.
Elle est et restera assez poussiéreuse donc, âmes sensibles s'abstenir...

Koper Smokkeleiren 6a+ à confirmer (coinceurs)
D. Vitale et J-C Vittoz - octobre 2013.

22971_03.jpg 


Sur la droite de la carrière c'est un grand dièdre ouvert, sillonné par une fissure qui vient buter sous une zone de strates surplombantes. On la contourne en traversant par la gauche ( Ici, attention au tirage, une corde à double en alternant les brins est de loin préférable) pour sortir par une entaille. Propice à l'utilisation des coinceurs, seules 3 broches sont en places, là où il est difficile de poser votre panoplie.

Relais-rappel broché avec chaîne et maillons.(35 mètres)

2. Projet
D'ores et déjà baptisé, La Joyeuse Entrée, car en ce mercredi 12 octobre, le couple royal était à Namur, pour leur sixième JE. 

 

Avertissement:

L'escalade est une activité " à risques" le participant non encadré par une personne compétente doit estimer lui-même les risques qu'il prend en s'engageant dans une voie et est donc seul responsable de sa propre sécurité.


D’office les grimpeurs déchargent le propriétaire et le gestionnaire du site de toute responsabilité d’un éventuel accident et de ce qui pourrait résulter de la fréquentation de ces sites et de la pratique de l’escalade

 

Comme dans l’ensemble de nos massifs, vous fréquentez les sites sous votre entière responsabilité.

le grimpeur autonome est seul responsable de sa propre sécurité, voire de celle des autres (mise en danger d'autrui).

Tout renseignement, conseil ou toute aide, ne dispense pas celui qui les reçoit ou les utilise d'évaluer les risques auxquels il peut s'exposer suite à son engagement dans la voie.


Et se rappeler que, malgré toute l'attention apportée lors de l'équipement d'une voie en falaise, nul ne peut garantir la fiabilité absolue des points d'ancrage, le risque zéro n'existe pas le croire serait un leurre.

Il faut donc ne pas accorder une confiance excessive dans les amarrages, une règle essentielle est de toujours vérifier l'équipement en place. Dans le doute, chaque grimpeur est tenu de prendre les mesures de prudence qui s'impose, cela en toute circonstance.

 

En savoir plus:

 

 ent0_3.jpg

 

 

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=1616&mforum=infosescalade

 Wallonie3.jpg

16:26 Écrit par jcv | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bravo pour votre super article, plus ou moins complet et limpides, interminable existence à votre blog.

Écrit par : prono france honduras | 12/06/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.