12/07/2016

JE GRIMPE DONC JE SUIS...

L'ESCALADE A GROSSE ROCHE VUE PAR UN DRONE

 

https://www.youtube.com/watch?v=L2wGB6JO59g&feature=y...

 

                     ON GRIMPE DONC ON RIT....

jcris.JPG

serieux.JPG

 

maxresdefault - Copie.jpg

 

La Deuxième Séance

Cliquez pour agrandir:

 

 

02.jpg06.jpg2203408855.JPGtrof.JPG

 

09:15 Écrit par jcv | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/06/2016

LA ROCHE A FRENE

                                   LA ROCHE A FRENE

Historique et toponymie

C’est à la roche à Frêne, que les agriculteurs du Néolithique ont extraits il y a 5.000 ans les blocs qui composent les mégalithes érigés sur les hauteurs de la vallée, notamment à Wéris.

Le rocher, que les autochtones dénomment également, la Roche Noire à inspiré plusieurs légendes vraisemblablement à cause de ses formes fantomatiques, sombres et inquiétantes. L’appellation n' a rien à voir avec l'arbre bien connu, mais est d’origine celtique, frêne signifiant: Frayeur, peur, effroi, transe... Les désignations provenant du celtique ne sont pas rares chez nous, nos régions ont été densément occupées par des Celtes.

Voici un autre exemple: le Rocher de Bilisse à Solwater sur la Statte, Bil signifiant: saillant, et lisse ou lech, voulant dire la pierre, d’où « Bil lech » Pierre Saillante.

http://infosescalade.forumup.be/about174-infosescalade.html

Peu fréquenté le site compte pourtant des voies dignes d'intérêt et mérite d'être visité au moins une fois, nos illustres prédécesseurs ne s'y étaient pas trompés...

Dès 1933, Xavier de Grunne et Camille Fontaine ouvrent La Grande Cheminée en avril 1934, suivra René Mallieux et ses compagnons qui ouvriront "La Fissure Véritable et beaucoup plus tard en 1956, André Capel s'octroiera, Les Pectoraux, La Fissure Centrale notamment.

 

Cliquez pour agrandir

IMG (3).jpg

 

                         

LA TRANCHE AVAL

 

C'est une longue arête très morcelée, qui s'étend dans le versant boisé jusqu'à

une magnifique tour à quatre facettes de +- 10 mètres de haut dénommée Le Petit Bayard, vraisemblablement en référence à la célèbre Aiguille Dinantaise.

 

 

DSC08330.JPG

 

                        

SECTEUR CHEMINEE

 

Va s' mèl Cwir: 5b

  1. S. Winandy - M. Ghyoot - J-C Vittoz  

Relais broché-chaîné assurance du haut.

 

Du sentier au dessus du Clocheton, passez deux petites brèches, pour aboutir au sommet caractéristique de la voie.

Coté nord-ouest, juste à droite d'une profonde cheminée, remonter une "tartine" peu marquée, de 18 mètres de hauteur, son sommet forme une proéminence biscornue.

 

                               LE PETIT BAYARD

 

 DSC08324.JPG

  1. Voie Normale du Petit Bayard: 4c (coinceurs)

Sur la droite du côté sud-est, remonter une grosse fissure brisée.

 

  1. L'Appeau d'Écouille: 4c (broches)
  2. S.Winandy - J-C Vittoz

A gauche de la Voie Normale, forcer 3 courts ressauts.

 

  1. La Fissure du Goupil 5c (Coinceurs)
  2. S.Winandy - J-C Vittoz

Côté Nord-ouest, au départ d'une confortable vire, remonter une large fissure, soutenu.

Une broche au départ et coinceurs, moyens à gros.

 

  1. Graïa: 6a (moulinette)
  2. A. Fissure de gauche: 6a S. Winandy. Variante droite: 5b J-C Vittoz

Côté sud ouest, démarrer par une fissure, s'en suit un premier rétablissement plutôt sur la gauche et la sortie se fait par la fissure peu franche de droite.

 

  1. L'Attaque Tique: 6a (Assurance du haut)
  2. S.Winandy - M. Ghyoot

Côté nord-est, remonter la partie gauche de la face avec un départ juste à droite de la fissure, sans utiliser celle-ci.

 

  1. Des Puces c'est l'Age: 6a / 6a+ (Assurance du haut)
  2. S.Winandy - M. Ghyoot

A droite de L'attaque Tique, remonter la face en restant le plus à droite de celle-ci sans prendre l'arête. 

                    

                              LE CLOCHETON

DSC08359.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au dessus du rocher principal, on découvre un magnifique clocheton de 13 mètres de haut en sa facette sud-est. Pour le rejoindre facilement, une sente démarre au début du chemin (aux Roches) On entre directement dans le bois pour suivre une sente signalée par de la "rubalise" (voir plan d'ensemble)

 

L'Echappée Belle: 5a (Broches)

  1. S. Winandy- J-C Vittoz

La voie est indiquée par une plaquette marquée E, comme échappée, original non...

Par la facette sud-est, escalader deux ressauts légèrement déversés, se rétablir au sommet.

(Relais -chaîné)

 

Douceur d'Hiver: 5b (assurance du haut)

  1. S.Winandy- J-C Vittoz

Côté sud-ouest (Aisne) des gradins moussus, puis une étroite arête délicate. Relais- rappel de 15 mètres dans cette voie, bien placer la corde.

 

Ressaut Nord-Est: 4/ 4c (un coinceur)

  1. S.Winandy- J-C Vittoz

Un petit rétablissement sur de bonnes prises et le sommet est proche

 

Ressaut Nord-Ouest: 4c (assurance du haut)

Court passage sur bon galets.

  1. S.Winandy- J-C Vittoz

 

       TRANCHE AMONT - CRESSE DI VIYE

 

Li Cresse di Viyé: Passages de 4c - Coinceurs - 1 broche au départ.

  1. S.Winandy- J-C Vittoz

 

C'est le parcours intégral de l'arête Amont +/- 150 mètres de développement.

Le départ est indiqué par une plaquette triangulaire peinte en jaune

Le premier ressaut vertical, est bordé par un monolithe qu'il est prudent de ne pas utiliser, vous verrez sur place.. On franchi ce passage soit par la fissure de gauche 4c, ou par celle de droite 5a. L'endroit convient très bien pour relayer.

Après la Sentinelle, escalader successivement les "morceaux" d'arêtes, ou progresser facilement dans les "couloirs"

 info01.gif

PLUS:

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=81&mf...

sans-titre (3).png

14:10 Écrit par jcv | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/05/2016

DEFINITION - VIA CORDATA - VIA CORDA

Quelle est la différence, entre une Via Corda et une Via Cordata

Les "Via Cordata et Corda" sont des itinéraires qui combinent la randonnée et l'escalade, en empruntant au mieux les faiblesses du rocher, comme les vires en particulier.

"La Via Cordata" (Cordée) est un itinéraire de randonnée/escalade où la progression s'effectue en cordée.

Des points d'ancrages sont en place, des "poignées" métalliques, des broches classiques et des queues de cochon, qui permettent de s'assurer et qui indiquent l'itinéraire.

la progression est la même que pour l' escalade et s'effectue en cordée de 2 minimum.

Le premier de cordée, devra obligatoirement connaître parfaitement l'ensemble des techniques de progression en escalade.

VIA CORDATA de la CROIX MOSSAY

Vidéo:

http://jclaudevittoz.skynetblogs.be/archive/2016/03/24/vi...

Cliquez pour agrandir

DSC07651.JPG

 

31179_via_cordata.jpg

VIA CORDATA EN TARENTAISE



"la Via Corda" (Corde) Il s'agit un itinéraire randonnée/escalade, équipé de corde fixe ( non permanent) qui sert de main-courante et/ou ligne de vie. La corde est installée sur les points d'ancrage.
Le parcours ne comporte pas de câble, ce qui ajoute un petit engagement supplémentaire, par rapport à la "Ferrata".

VIA CORDA

47254_30378_randos_du_vertiges_via_corda_saint_nizier_02_1024x682.jpg

 

Comme pour la "ferrata" les "cordata et corda" peuvent êtres complétées par des "poignées" métalliques lorsque les prises naturelles du rocher font défaut mais aussi par des ponts de singe, poutre et autres agrès du genre.

 

PREMIERE VIA CORDATA DE BELGIQUE:

 DSC02043.JPG

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=1803&...

 info02.gif

20:04 Écrit par jcv | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |